Une campagne de marketing ontarienne sensibilise les consommateurs aux bienfaits du soya pour la santé

Une campagne de marketing visant à sensibiliser les consommateurs aux bienfaits des aliments à base de soya pour la santé a généré d’impressionnants résultats. Selon une étude de consommation commandée par l’organisation Oilseed Innovation Partners (OIP, auparavant Soy 20/20), la consommation de soya a augmenté de 26 % à 43 % en Ontario depuis 2014.

Santé Canada a approuvé une allégation santé en 2015 qui reconnaît le lien entre la consommation d’aliments riches en protéines de soya et l’abaissement du cholestérol sanguin.

Des preuves scientifiques ont démontré que la consommation d’un minimum de 25 grammes de protéines de soya par jour aide à réduire le cholestérol, un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires. Selon des données publiées par Statistique Canada, 39 % des Canadiens âgés de 6 à 79 ans ont un taux de cholestérol total nuisible à la santé.

OIP avait dirigé à l’origine la présentation de l’allégation santé, et l’an dernier, l’organisation a joué un rôle de premier plan pour aider les fabricants canadiens d’aliments à base de soya à communiquer ces bienfaits pour la santé aux consommateurs canadiens.

OIP a notamment dirigé la conception d’une marque verbale à apposer sur l’emballage des produits avec l’allégation santé, en plus de réaliser des capsules vidéo de recettes à base de soya et d’information sur l’allégation santé ainsi que de mener pendant quatre mois une campagne de sensibilisation dans les médias numériques.

« L’allégation santé est un excellent outil pour l’industrie canadienne des aliments à base de soya pour sensibiliser la population aux nombreux avantages pour la santé de consommer du soya », affirme Jeff Schmalz, président-directeur général d’OIP. « Ces outils aident des entreprises à promouvoir les avantages de la consommation de soya, et nous sommes impressionnés par les résultats de la campagne. »

Les initiatives dans les médias numériques ont généré plus de 69,3 millions d’impressions, soit plus de 200 % de plus que ce qu’avait escompté l’organisation, selon Nancy Cogger, directrice de la commercialisation d’OIP. Quelque 23 000 clics vers le site Web Soy for Life ont été enregistrés, où une vidéo présentant l’allégation santé et des recettes de plats principaux et de desserts à base de soya a été particulièrement appréciée.

OIP a également mené une étude complémentaire auprès de 1 000 consommateurs ontariens pour évaluer dans quelle mesure sa campagne avait réussi à sensibiliser la population aux bienfaits du soya, à augmenter les occasions de consommer du soya et à accroître le nombre de consommateurs de soya âgés de 55 ans et plus.

Dans l’ensemble, 18 % des répondants ont indiqué avoir vu à la fois la marque verbale et l’allégation santé. Parmi les consommateurs de soya, 25 % ont indiqué avoir vu ces deux éléments, et ce taux grimpe au-dessus de la barre des 50 % chez les consommateurs fidèles de soya.

« La marque verbale a été plus souvent remarquée que l’allégation santé, car les éléments visuels attirent davantage l’attention », explique Mme Cogger en ajoutant que 26 % des répondants ont indiqué avoir vu la marque verbale, alors que seulement 18 % ont remarqué l’allégation santé.

Soixante-neuf pour cent des petits et grands consommateurs de soya ont répondu qu’ils seraient plus susceptibles d’acheter des aliments et des boissons à base de soya après avoir vu l’allégation santé. Le pourcentage de petits et grands consommateurs de soya ayant indiqué consommer des aliments à base de soya à l’occasion ou comme aliment de base est passé de seulement 25 % à 43 % en 2014.

Le nombre de consommateurs de soya âgés de 55 ans et plus a augmenté de 14 %, passant de 42 % (en 2014) à 56 %. De plus, 61 % des répondants de ce groupe démographique ont déclaré qu’ils seraient plus susceptibles d’acheter des aliments et des boissons à base de soya après avoir pris connaissance de l’allégation santé.

« Les aliments à base de soya offrent de nombreux avantages pour la santé et cette étude illustre l’influence que nous pouvons avoir sur la consommation de soya lorsque nous informons les consommateurs de ces bienfaits », souligne Mme Cogger. « Cela représente des avantages concrets pour la santé des consommateurs, ainsi que pour les fabricants d’aliments à base de soya et les producteurs de soya canadiens, et ouvre la voie à de nombreuses possibilités de croissance pour cette industrie. »

Oilseed Innovation Partners reçoit des fonds du Partenariat canadien pour l’agriculture, une initiative fédérale, provinciale et territoriale.