Formation sur les lubrifiants écologiques offerte aux jeunes arboriculteurs

Oilseed Innovation Partners collabore avec des collèges pour offrir de la formation aux arboriculteurs sur les produits d’origine biologique

Un programme de formation sur les nouveaux lubrifiants écologiques pour le matériel de foresterie est offert à la prochaine génération d’arboriculteurs de l’Ontario.

Cette formation est possible grâce à un partenariat florissant entre Oilseed Innovation Partners (OIP), des collèges et l’industrie forestière. Elle permet aussi d’essayer ces nouveaux produits dans des situations réelles.

Les arboriculteurs sont des spécialistes de la gestion des arbres, ce qui comprend l’élagage et l’enlèvement d’arbres. Parmi leurs employeurs, on compte les services de foresterie urbaine, les entreprises de services publics et différents ministères, ainsi que les offices de protection de la nature, les paysagistes, les entrepreneurs-électriciens et les entreprises d’entretien des arbres au service de clients des secteurs public et privé.

Leurs scies à chaîne requièrent différentes huiles lubrifiantes comme l’huile pour moteur à deux temps et l’huile pour guide et chaîne, qui sont projetées en fines particules dans l’environnement durant la coupe, d’où l’intérêt des produits de remplacement écologiques.

La collaboration entre OIP et les arboriculteurs du Humber College présente plusieurs avantages, selon Rob Roe, directeur, Commercialisation des bioproduits d’OIP.

« Nous réduisons l’empreinte environnementale de l’industrie arboricole en général, tout en offrant de la formation à la prochaine génération d’arboriculteurs sur ces nouveaux produits d’origine biologique qui, selon nous, incarnent la voie de l’avenir », dit M. Roe.

« Parallèlement, la participation des formateurs et des étudiants de Humber nous permet de mettre ces produits au banc d’essai et de montrer que leur performance est, dans de nombreux cas, supérieure à celle des huiles à base de pétrole », ajoute-t-il.

L’efficacité des huiles d’origine biologique a aussi impressionné Bob Smith, formateur principal du programme d’apprentissage pour arboriculteurs au Humber College.

« C’est la deuxième saison où nous utilisons des huiles d’origine biologique, et nous obtenons des résultats extraordinaires grâce à leurs excellentes propriétés lubrifiantes. Elles sont aussi fantastiques pour le nettoyage. Qui plus est, ce sont des huiles qui brûlent sans résidus », affirme M. Smith. « Grâce aux lubrifiants d’origine biologique, notre empreinte carbone est faible et nous ne nuisons pas à l’environnement comme cela aurait été le cas il y a 10 ou 15 ans. »

Les huiles d’origine biologique sont dérivées principalement d’oléagineux canadiens à haute teneur en acide oléique. La collaboration entre OIP et les collèges, la International Society of Arboriculture, la Ontario Commercial Arborists Association et la Ontario Woodlot Association s’inscrit dans sa mission globale de développement des marchés et d’innovation pour l’industrie des oléagineux.

« Notre rôle consiste essentiellement à valoriser l’agriculture, l’environnement et notre économie par la commercialisation de bioproduits à base d’oléagineux », indique le directeur général d’OIP, Jeff Schmalz. « Cela comprend le développement de nouveaux marchés pour nos cultures et nos produits, comme les lubrifiants d’origine biologique, qui renforceront notre économie tout en donnant un coup de pouce à l’environnement. »

Oilseed Innovation Partners bénéficie d’un financement du Partenariat canadien pour l’agriculture, une initiative fédérale-provinciale-territoriale.