Oilseed Innovation Partners aide une entreprise alimentaire à élargir ses capacités de production et sa part de marché

Une entreprise alimentaire de la région de Waterloo accroît sa part de marché et crée de nouveaux débouchés grâce au soutien d’Oilseed Innovation Partners (OIP).

Depuis deux ans, le producteur de tempeh Henry’s Tempeh reçoit l’aide de l’organisation de Guelph, qui appuie l’innovation et la commercialisation des débouchés pour les oléagineux canadiens, alors qu’elle élargit son marché et augmente ses capacités de production.

L’entreprise produit cet aliment fermenté, un ingrédient de base de la cuisine indonésienne, depuis 2002 en utilisant du soya certifié biologique cultivé localement en Ontario. La fermentation améliore la digestibilité des aliments en décomposant les protéines en acides aminés plus simples et plus facilement absorbées par le corps humain.

« L’intérêt pour les aliments fermentés commence réellement à croître au Canada et le potentiel de ce marché pour les oléagineux canadiens reste largement inexploité », affirme Jeff Schmalz, président-directeur général d’OIP. « Cela représente une occasion de taille, et nous sommes ravis du progrès réalisé jusqu’à ce jour par Henry’s Tempeh et du rôle que nous avons pu jouer pour aider l’entreprise à croître et à élargir ses activités. »

Grâce à l’équipe d’OIP, Henry’s Tempeh a reçu de la formation en vente et en commercialisation et a bénéficié de soutien en vue d’élargir le réseau de distribution de son produit, qui se trouve sur les tablettes de centaines de magasins, du Manitoba jusqu’aux provinces maritimes. À présent, le produit se vend également par l’entremise de trois distributeurs en Ontario et d’un autre au Québec.

OIP a également joué un rôle clé en offrant un encadrement en gestion d’entreprise, en présentant Henry’s Tempeh à des partenaires et à des fournisseurs de produits potentiels ainsi qu’à des experts de l’industrie, et en facilitant l’accès aux possibilités de financement offertes par le biais du programme Accelerating Innovative Research (AIR).

C’est grâce au financement du programme AIR que Henry’s Tempeh travaille aujourd’hui avec le Craig Richardson Institute for Food Processing Technology, à Kitchener, pour mettre au point de l’équipement et des procédés liés à un nouveau produit qu’elle s’emploie à mettre en marché. Le programme AIR est offert par la société Bioenterprise au nom du Centre de commercialisation agrotechnologique, avec l’aide financière du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario. OIP est un partenaire du Centre de commercialisation agrotechnologique.

« Lorsque nous travaillons avec des clients comme Henry’s Tempeh, nous visons surtout à établir des partenariats et des collaborations qui rassemblent l’expertise nécessaire pour répondre aux besoins d’une entreprise, de la mise au point de produits et du soutien à la commercialisation jusqu’à de l’assistance pour le financement et la conformité réglementaire », explique Mike Williams, gestionnaire principal du développement des affaires chez OIP.

« Nous aidons les entreprises à établir des alliances et des réseaux qui leur permettront de croître, de créer des emplois et de lancer de nouveaux produits sur le marché, et Henry’s Tempeh est le parfait exemple d’une entreprise qui recherchait les types de services que nous offrons pour l’aider à passer à la prochaine étape », ajoute M. Schmalz.

Paul Sauder, copropriétaire de Henry’s Tempeh, indique que le début de leur collaboration avec OIP remonte à il y a environ deux ans. Il reconnaît qu’en s’associant à Henry’s Tempeh, l’organisation a joué un rôle essentiel dans leur succès jusqu’à présent. Il y a un peu plus d’un an, Henry’s Tempeh a emménagé dans de nouvelles installations à Kitchener, a obtenu la certification du système d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP) et a élargi ses capacités de transformation pour répondre à la demande croissante pour son produit.

« L’équipe d’OIP nous a appris à penser à plus grande échelle, tout en gardant les deux pieds sur terre », conclut M. Sauder. « Elle a été déterminante dans notre succès et continue à jouer un rôle précieux dans la croissance de notre entreprise. »

Oilseed Innovation Partners reçoit des fonds de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale, provinciale et territoriale.