L’allégation santé canadienne par rapport au soya n’est pas touchée par l'annonce de la Food and Drug Administration

15 novembre 2017

L’allégation santé du Canada par rapport aux protéines de soya et à l’abaissement du cholestérol sanguin n’est pas touchée par la récente annonce de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, qui propose de révoquer une allégation santé américaine établissant un lien entre la consommation de protéines de soya et la réduction des maladies cardiaques chez les humains.

« L’allégation santé approuvée au Canada énonce que la consommation d’aliments riches en protéines de soya abaisse le cholestérol sanguin. Il ne s’agit pas de la même allégation que celle approuvée aux États-Unis. Cette dernière associe essentiellement la consommation de protéines de soya à la réduction du risque de maladie cardiaque », précise Jeff Schmalz, président-directeur général d’Oilseed Innovation Partners, l’organisation qui a dirigé le processus d’approbation de l’allégation santé au Canada.

Oilseed Innovation Partners, anciennement connu sous le nom de Soy 20/20, a collaboré avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Nutrasource Diagnostics Inc., une société d’experts-conseils et de recherche contractuelle de Guelph spécialisée en affaires réglementaires et scientifiques, pour faire approuver l’allégation santé relative au soya au Canada.

Leurs travaux ont notamment consisté à réaliser une méta-analyse de toutes les études sur les humains publiées jusqu’en 2011 qui démontrent que la consommation de protéines de soya est efficace pour réduire les taux de cholestérol total et de cholestérol LDL. Une deuxième méta-analyse des études sur les humains publiées jusqu’en 2013 a été effectuée par Santé Canada et a donné des résultats similaires. Dans l’ensemble, les preuves ont montré que la consommation de protéines de soya avait entraîné une réduction de 2,6 % du taux de cholestérol total et une réduction de 4 % du taux de cholestérol LDL – des réductions statistiquement importantes.

« Notre allégation santé canadienne a fait l’objet d’un processus d’examen très rigoureux et nous faisons pleinement confiance aux travaux scientifiques et d’analyse qui ont mené à l’approbation de l’allégation santé par Santé Canada en 2015 », ajoute M. Schmalz. « Le lien qui existe entre la consommation de protéines de soya et l’abaissement du cholestérol sanguin est également reconnu par de nombreux autres pays dans le monde. »

Oilseed Innovation Partners crée de nouveaux débouchés pour les oléagineux canadiens. L’organisation reçoit des fonds de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale, provinciale et territoriale.

– 30 –

Renseignements :

Jeff Schmalz, président-directeur général, Oilseed Innovation Partners
519-826-6559 ou jschmalz@oipartners.ca